FacebookTwitterGoogle BookmarksRSS Feed

 

ammonitesource image Ammonite - collection personnelle

ammonite

 

 

ammonite deveriaCoquille discoïde, à spire enroulée sur le même plan, à tours contigus et à parois internes, articulées par des sutures sinueuses. Cloisons transverses, lobées et découpées dans leur contour, sans siphon dans leur disque, mais percées par une sorte de tube marginal.

 

Les Ammonites, connues vulgairement sous le nom de cornes d'Ammon, à cause de leur ressemblance avec les cornes d'un bélier, constituent un genre fort nombreux en espèces et fort intéressant pour la géologie. On ne les trouve plus qu'à l'état de fossile dans les couches calcaires ou schisteuses, où elles sont en très grande quantité. Les tours qui le composent se touchent sans s'envelopper; leur cavité est partagée en une multitude de loges par des cloisons transverses dont les bords sont profondément découpés et sinueux. Les cloisons sont percées d'un tube, placé près de la carène dorsale. Tout fait présumer que les animaux des Ammonites avaient la plus grande analogie avec ceux des nautiles.Ammonite Jason

 

On connaît beaucoup d'espèces d'Ammonites, et dans ces derniers temps M. l'Orbogny en a considérablement augmenté le nombre. Quelques espèces offrent une singularité remarquable: les lèvres de l'ouverture sont quelquefois munies d'un bourrelet épais et réfléchi en dehors; ou bien elles présentent, de chaque côté, une languette allongée en pointe ou digitée, et parfois un troisième appendice qui part du milieu des deux languettes, et se replie sur l'entrée de la bouche. Les Ammonites arrivent quelquefois à un très grand développement, et si beaucoup d'espèces offrent des dimensions moyennes et même petites, il en est dont le diamètre est quelquefois de plus d'un pied.

sourceExtrait de l'ouvrage:

Ammonite noueuseLeçons élémentaires d'histoire naturelle
comprenant
un aperçu sur toute l'histoire de la zoologie
et un traité de conchyliologie
à l'usage des gens du monde

par M.J.C. Chenu
Paris - 1847

(pp. 252-253)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
magasin pittoresque
 

 

source imageLe Magasin pittoresque.
1865 (année 33)
pp 335-336.


coupe ammonite