FacebookTwitterGoogle BookmarksRSS Feed

whell of everyday life - Gunilla Klingberg

"The Wheel of Everyday Life" est une oeuvre de l'artiste suédoise Gunilla Klingberg. Elle a été créée pour l'entrée de la galerie Rice à Houston, USA. La vidéo ci-dessous présente ce travail. Elle est en Anglais, malheureusement pour ceux qui ne le parle pas. J'ajoute donc à la suite un commentaire qui reprend en grande partie ce qui est dit. Certains éléments sont ajoutés à partir de l'autre vidéo mise en lien à la fin de cet article.

Gunilla klingberg a étudié l'art et le design et travaillé comme designer. Depuis longtemps, elle collectionne les logos des marques qu'elle rencontre dans sa vie quotidienne de consommatrice. D'une certaine façon, ces marques nous relient tous les uns aux autres de manière inconsciente. Mais elles créent aussi un lien entre l'espace public et l'espace privé. Nous rapportons nos sacs de courses de l'espace commercial jusqu'à notre lieu de vie.

Gunilla KlingbergLe travail artistique en lui-même est réalisé à l'ordinateur sous forme vectorielle puis transposé sur vinyl. Même s'il s'agit d'un travail numérique, Gunilla Klingberg l'assimile à une forme d'artisanat, comme la broderie, par exemple.

La marque peut être intéressante pour son aspect graphique, mais aussi pour le nom en lui-même. Dans le schéma d'ensemble, on peut ne pas reconnaître certaines marques immédiatement, mais elles viennent à nous aussi de manière inconsciente.

L'artiste suédoise trouve intéssant de confronter l'iconographie consumériste occidentale avec les représentations traditionnelles de mandalas qui sont des outils pouvant aider dans la méditation.

Il est important pour elle de placer ces oeuvres dans des lieux où l'on peut passer plusieurs fois par jour. "La roue de la vie quotidienne" est placée dans l'entrée de la galerie, qui est un lieu de passage. Elle n'est déjà plus à l'intérieur, pas encore à l'extérieur. Et cela met en valeur l'aspect viral de l'oeuvre d'art qui continue et grandit tout autour de nous et l'on se retrouvefinalement entouré dans notre quotidien par toutes ces représentations. Il s'agit de créer un lien entre l'oeuvre sortie de la galerie et le public dans sa démarche quotidienne de consommateur. L'oeuvre dans ce contexte est un challenge qui pose l'interrogation de sa signification, de sa présence dans ces lieux. Ce travail peut avoir plusieurs niveaux de lecture et l'artiste encourage chacun à avoir la sienne propre.

vidéo interview http://youtu.be/oRTqz7woEV4

« Wheel of Everyday Life » la roue de la vie quotidienne
Galerie Rice, Houston

Voir aussi: http://vimeo.com/60010374

sourceJournal du design