Quand on dit "mandala", souvent on pense "coloriage". Mais c'est tellement plus! Ce site, sans pub, sans cookies, ne vend rien. Il partage. Juste pour le plaisir de faire des découvertes...

Standley1

 Les nouvelles technologies liées à l'informatique permettent aux artistes l'exploration de nouvelles pistes de recherche et de création. C'est le cas des oeuvres "laser cut" rendues possible par l'arrivée sur le marché de machines de découpe laser.

 

 

Le dessin créé par ordinateur, au lieu d'être envoyé vers une impression photo classique est envoyé vers un appareil qui va reproduire le dessin en le découpant à l'aide d'un faisceau laser dans le matériau choisi.

 

 

Eric Standley utilise des cartons de couleur comme matériau. Dans cette brève vidéo, il explique sa démarche. Les sous-titres en français n'étant pas disponibles, une transcription est placée sous la vidéo.


ERIC STANDLEY : "Eh bien, je coupe le papier. J'utilise un laser pour découper plusieurs couches de dessins vectoriels. Pendant que je dessine, je pense à l'espace négatif, à son absence créant un espace physique car elles sont empilées les unes sur les autres. Je travaillais sur un projet où je découpais des boîtes de Cheerios. J'ai dit, tu sais quoi ? Je pourrais vraiment être plus précis et découper ces choses au laser, et en quelque sorte améliorer le banal, plus ou moins être absurde, c'est tout ce que j'avais sur ce coup-là. Un jour, je quittais le laboratoire et j'avais empilé un tas de tests les uns sur les autres. Et j'allais partir, je l'ai regardé et je me suis dit : "wow ! La complexité des multiples couches m'a tout d'un coup saisi. Il faut être conscient de dessiner ces multiples couches en même temps, et penser à toute la composition avec de la profondeur. Je savais qu'il y avait quelque chose d'intéressant ici, j'utilisais une autre partie de mon cerveau pour dessiner. J'ai commencé à copier l'ornementation architecturale gothique et islamique, comme pour suivre une piste. J'ai copié... en gros, j'ai plagié la géométrie. J'ai fait quelques copies directes, mais la plupart du temps, j'improvisais sur les mathématiques, un peu comme les mathématiques populaires. Le respect de ces structures semble avoir un rapport avec l'infini. C'est presque comme si on essayait d'atteindre l'infini, vous savez, on essaie de projeter quelque chose qui n'est même pas humain. Et cette vénération, je me suis dit, wow, je me demande si je pourrais non seulement emprunter la géométrie mais aussi cette révérence. Pourrais-je vraiment apporter l'échelle et la massivité d'une cathédrale et la mettre ici ? La plupart des gens pensent, oh vous avez la technologie, vous gagnez en efficacité et le prix en est votre éloignement humain de l'objet. Je pense que j'adopte une approche différente. Je me sens très lié à cela, peut-être parce que je suis là-dedans, à respirer. Chaque fois que je gagne en efficacité grâce à la technologie, le vide est immédiatement rempli par la question : puis-je la rendre plus complexe ?"

Standley2
Woe to the Vanquished

cut paper, wood, watercolor, gold leaf, 22" x 22" x 2.5", 2018 
papier découpé, bois, aquarelle, feuille d'or. 

Eric Standley, site officiel: eric-standley.com


 Un autre artiste, Gabriel Schama, procède de la même façon, par couches superposées, mais lui travaille avec du contreplaqué.

 

A voir ici: https://gabriel-schama.squarespace.com/new-work

ou sur sa page officielle: https://www.gabrielschama.com


Dans les archives...

crop circles

21-07-2009 Hits:6139 New age Administrator - avatar Administrator

Un agroglyphe, plus connu sous le terme anglais de "crop circle" est un motif dessiné dans un champ cultivé par écrasement de la plante qui y pousse. Le terme français...

Read more

Les entrelacs

22-05-2007 Hits:10903 Europe Administrator - avatar Administrator

  Lorsque le marin veut abouter deux morceaux de corde, il fait un nœud, dit nœud-plat. C’est là probablement l’une des toutes premières formes d’entrelacs. L’entrelac est en effet un motif composé...

Read more