Art contemporain

Des créations de mandalas animés, alliant son et image peuvent être vus grâce à  des sites de partage tels que Youtube. En voici un exemple mis en ligne par M.Emin. Ses autres vidéos sont disponibles à la page suivante:

 

Raymond Reynaud est né en 1920.
Sa formation première va de la peinture en bâtiment aux Beaux-Arts de Salon de Provence.

Sa découverte de l'art naïf marque un tournant décisif pour sa création. Raymond Reynaud est un représentant de l'art singulier, branche de l'art brut qui fut théorisé par Jean Dubuffet ("Tout homme peut peindre comme tout homme peut parler"*).Sa création est un exemple emblématique de ce qu'est l'oeuvre selon Dubuffet:
"Une oeuvre d'art n'a d'intérêt, à mon sens, qu'à la condition qu'elle soit une projection très immédiate et directe de ce qui se passe dans les profondeurs d'un être; et, naturellement, qui a pris naissance dans cet être, et pas qu'on y a fourré.**"

 printemps

 Rapidement, probablement dès qu'il se libèrera des canons académiques, Raymond Reynaud produira des oeuvres dont la structure évoque les mandalas. Au départ, il s'agirait plutôt de productions spontanées. Certains tableaux de la période "méditation" s'articulent déjà autour d'un point central.
Cette structure se systématisera dans la période 1969-70 "les saisons" .

 source img le Printemps

 Par la suite, cette parenté devient évidente: "Dans une période de santé précaire, j'ai ressenti le besoin de réaliser des tableaux épurés, sur les jeux d'ombres et de lumières qui évoquent la vie et la mort." Ces tableaux dont parle Raymond Reynaud sont les "roses axes".
Cette façon de décrire l'impulsion à l'origine de ses compositions rejoint la description que fait Jung de la valeur cathartique des mandalas. Ceux-ci, par leur création et leur contemplation favorisent l'équilibre psychique de l'être.

source img Rose Axe n° 4   1988

 rose axe
 portrait mandala

 Ces oeuvres l'amènent finalement à rationnaliser sa relation aux mandalas et à l'assumer pleinement dans la série des "portraits mandalas".

source img La veuve des regrets 1995

 


 Notes:
* L'homme du commun à l'ouvrage, Jean Dubuffet, Gallimard Folio Essais 1973  p.61
** op. cit. p.102


 

  • Autres:

- http://www.art-insolite.com/pageinsolites/insoreynaud.htm
- http://www.folkart.org/mag/singular/artistes.html



 

 

Patrick Duval et le Mandala Intuitif


la porte de cristal

 lienMandalaman complexe

Si Patrick Duval reconnaît dans son travail des concordances avec la mouvance New Age, cette affinité ne constitue pas pour lui un enfermement et vouloir le cantonner dans cette voie serait réducteur.

nacre

lienNacre Au commencement se trouve une démarche artistique spontanée. Le travail sur la couleur allié à l’expérimentation des matières... Suit une lente maturation et l’on peut percevoir  l’émergence de la spiritualité qui habite son oeuvre. S’il prend conscience progressivement des concordances qui existent entre son inspiration et des traditions millénaires, la géométrie sacrée ne doit pas selon lui devenir un carcan. C’est pourquoi, l’harmonie d’une composition reste avant tout, pour lui, intuitive :

« je  cherche l'équilibre entre l'aspect rationnel et structuré et la libre expression intuitive, c'est le chemin de la vie, cet inconnue qu'il faut reparcourir chaque jour, tracer des dessins lisibles et harmonieux, et laisser s'exprimer l'inconscient. C'est sur ce fil qu'est né le Mandala intuitif, car il est avant tout libre de règles préétablies. »

Pour terminer, Patrick Duval résume son propos avec cette citation d’Einstein :

« Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. »
 


Sur le Mandala Intuitif, voir:

 


quatre éléments
 

 


 24 décembre 2009

 une pensée un battement de coeur Patrick nous a annoncé la sortie d'un livre,

Une pensée, un battement de coeur

 dans lequel il illustre les poèmes de Laurence Guyard.

Vous trouverez sur son site quelques-unes de ses oeuvres inspirantes.

__________________________________________________________

Un livre, format 25 x 35 cm, 120 pages fusionne la poèsie, la peinture, la photo et l'infographie dans un voyage au-delà des normes d'expression et du conformisme ambiant en art."
(Présentation du livre sur le site de Patrick Duval )