FacebookTwitterGoogle BookmarksRSS Feed

 

 

Dessin d’un temple dans le thangka de la tradition bouddhique, substitut d’une marche à Jérusalem dans le labyrinthe des cathédrales, cheminement infini des entrelacs ou des arabesques, le mandala ne serait-il finalement qu’un plan? Une carte dépliée à la curiosité du voyageur qui saurait en lire légendes et symboles? Carte d’état-major du mystique? cartographie de l’inconscient collectif ?

Le mandala semble être un peu tout cela à la fois; motif universel oscillant constamment entre sacré et profane, jeu d’enfant ou œuvre d’art.

Cette exploration prend dans ces quelques pages des chemins qui sembleront parfois bien éloignés, mais ce site ne se veut pas encyclopédique. Il recueille des pierres de curiosité au fil de ses promenades sur la toile, comme le promeneur s’attarde en chemin, s'émerveille de ses découvertes ou goûte simplement l’instant d’une rencontre.

 

Bonne promenade.

 

{smoothgallery folder=images/stories/ugm/4/images&sort=random}